vendredi 13 novembre 2009

LE PRINCE MIIAOU : LA FILLE SEULE & ROCK


A 25 ans, Maud-Elisa Mandeau est seule aux commandes du Prince Miiaou, qu'elle veut maitriser de bout en bout, qu'elle a auto-produit. Son deuxième opus sort physiquement le 3 décembre après une sortie déjà digitale. Ce petit bout de femme a l'énergie des premiers PJ Harvey, du rock indé au féminin qui tangue entre Arcade fire, Radiohead, Mogwai, Animal Collective, Cat power, Xiu xiu,...Mais de sa culture musicale, elle n'en a cure. Elle fait ce qui lui chante, rock, folk, et suis son instint. Bien lui a pris d'être aussi têtue. Ca nous fait du nouveau, du brut et du costaud à se mettre dans les oreilles. Libé en a fait son coup de coeur, sa chouchoute, garnie de belles intentions.






THE AMPLIFETES : ECOUTEZ SUEDOIS


Une guitare frisant des boucles distordues introduit une basse rugueuse qui enroule une rythmique sautillante et une voix compressée pour entrainer sur le dance-floor une guitare devenue hirsute et un refrain tournoyant. Avec son premier single "It's my life", le quatuor suédois The Amplifetes risque de nous rendre dépendants. Les autres couleurs (electro-rock, réminiscences eighties, pop) du groupe déployées sur "Whizzkid", premier Ep, que Peter (chant) qualifie de "sentiment de frivolité, comme si on était happé par une douce bulle minérale", annoncent une palette sonore aussi variée qu'attrayante. A suivre de très près.