lundi 3 mai 2010

HEY HEY MY MY REBRANCHE LA PRISE ELECTRIQUE


Un premier essai en 2007 les avaient placé dans la case "folk". Pour se départir de cette étiquette, les membres du combo parisien Hey Hey My My ("...rock'n roll will never die" en référence à la chanson de Neil Young) ont rebranché les amplis et mis le son bien fort. Pop-rock incisive, chansons électriques, réminiscences pop, "A sudden change of mood", deuxième opus, confirme les promesses livrés en live et les réalisations studio. Leur rock n'était pas mort, il était caché sous les cordes.
> A suivre : dans les coulisses de la réalisation de l'album "A sudden change of mood" et ensuite le titre "no fun anymore" live. Enfin, "too much space" de leur première réalisation.





Aucun commentaire: