jeudi 12 août 2010

TRICKY AUGMENTE LE TEMPO


Le bristolien Tricky mettra à jour son neuvième opus, "Mixed race" le 13 septembre prochain. Le précurseur du trip-hop avec ses amis de Massive Attack a décidé de relever le tempo pour ce nouvel essai car dit-il "je voulais quelque chose qui puisse peut-être être joué en club. Ce qui est inhabituel pour moi car j'en ai rien à foutre des clubs". Ce nouvel album est "tendu, noir et urbain, comme dans un film, un album de gangster". Pour ce faire, Tricky a mélangé les influences des musiques anglaise, jamaïcaines, nord-africaines, américaines ou encore françaises. Car résident parisien depuis deux ans, il a d'ailleurs confié la réalisation de son premier extrait "Murder weapon" (où l'on reconnait une guitare à la blues brother) aux français Fleur & Manu. Tricky sort ses nouvelles armes : plus rock apparemment. Il a toujours rêvé d'être un gangsta.

jeudi 5 août 2010

BAUCHKLANG : MIX EN BOUCHES

Ils ne sont pas têtes d'affiche, ne jouent d’aucun instrument. Ils risquent pourtant de vous en boucher un coin. Les sons profonds de la basse, de la batterie ainsi que les autres sonorités ne viendront pas de la sono ni des platines mais bien de leurs ….bouches. Apparus en 2001, le combo viennois Bauchklang, composé de 5 membres, a en effet la particularité de ne s’exprimer que par les sons de leurs organes vocaux. Loin du simple beatbox, il s’agit de « groove vocal projet », composant de véritable morceaux reggae, electro ou autre. Le résultat est aussi époustouflant qu’épatant, une réelle performance blufflante. Bauchklang a du coffre, envoie du bois et nous laisse bouches beats. Ils ont sorti dernièrement un troisième opus « Signs » ainsi qu’un live (« Live in Mumbai » ) dans lequel ils invitent des voix indiennes pour aller plus loin encore dans l’expérience. Ils clôtureront la nuit (dès 1h40) sur la scène Landaoudec au Festival du bout du monde, samedi 7 août. A ne pas manquer pour ceux passeront dans le Finistère en cette fin de semaine.






lundi 2 août 2010

NINA SIMONE REMISE A NU PAR PATRICE

L'artiste allemand Patrice se réapproprie la chanson de Nina Simone "Ain't got no (I got life)", en guise d'introduction, pour illustrer son prochain opus "One" à sortir début septembre. Un titre (que l'on pourrait traduire par "je n'ai besoin de rien, j'ai la vie") convenant bien à la musique à la fois nue (une guitare, une voix) & métissée du jeune homme, confectionnée à partir des racines roots du reggae auxquelles s'ajoutent folk, blues, soul et hip-hop. Mais le chanteur, à la voix singulière aussi légèrement éraillée que nasillarde, aime varier les nuances comme mettre des cordes sur walking alone , dévoilant ainsi autant une orchestration qu'une orientation nouvelle, plus pop. Étoffant par là même sa pratique originelle de la guitare acoustique.
> A suivre : "Ain't got no (i got life)" suivi de deux titres plus anciens "Another one" & "Clouds"