lundi 31 janvier 2011

BUCK 65 : CECI N'EST PAS (QUE) DU RAP

Dj, rappeur, producteur autodidacte, l'artiste canadien Richard Terfly alias Buck 65,  se distingue depuis 1995 par un hip-hop racé & atypique,  associé des bribes de blues, de country, de folk, de rock indé ou d'électronica. Son flow éraillé aux contours tant mélancolique que langoureux se pose également sur des violons et violoncelles avec son nouvel opus "20 odd years". Les morceaux alternatifs rap dépassent les barrières du genre en allant vers plus de pop et quelques mots français. Il s'entoure d'amis canadiens (Nick Thornburn, Gord Downie, Hannah Georgas, Marie Pierre Arthur) mais aussi d'Olivia Ruiz sur "Tears of the heart" et reprend "who by fire" de Leonard Cohen avec Jenn Grant . Entre son abstract hip-hop du début et sa volonté de casser les frontières avec son flow impeccable, Buck 65 offre un séduisant h(ip)ybride-popPrêtez les deux oreilles à son album à écouter sur sa page facebook.
> 3 extraits de "20 odd years"





dimanche 16 janvier 2011

BAHAMA SOUL CLUB REMIXED : GROOVE A TOUS LES ETAGES

Treize producteurs venus des 4 coins du monde (Club des Belugas, Minimatic, Quincy Joint, Dr Rubberfunk, renegades of Jazz,...) ont mis la main à la pâte sonore extraite de l'album "Bossa Nova just smells funky " du groupe The Bahama Soul Club pour leur donner une nouvelle tournure. Résultat : 15 perles afro-latino, soul, funk, house, reggae,jazz aux accents fortement dancefloor, groovy à souhait. Pousse les tables et meus ton corps dans l'espace, la musique fera le reste.

vendredi 7 janvier 2011

JOAN AS POLICE WOMAN : SOUL WOMAN

De belles collaborations avec Joseph Arthur, Rufus Wainwright, Sparklehorse ou encore The Scissors Sisters avaient révélé une belle fibre artistique. Puis on a découvert ses chansons folk-rock plutôt mélancoliques sur trois albums (To survive, Real Life, Cover). La nord-américaine Joan Wasser alias Joan as police woman offre cette fois-ci un disque plus ensoleillé, plus positif dans lequel la soul semble prendre plus de place. Bien lui en a pris comme l'atteste le premier extrait "The Magic" avant la sortie de l'album "The deep field" fin janvier.
> Extrait et explications