mercredi 9 novembre 2011

US3, UGLY DUCKLING & A TRIBE CALLED QUEST : QUAND LE HIP-HOP FAIT DU (BON) RAB

C'est dans les vieux pots (et avec les les meilleurs potes) que l'on fait les meilleures soupes. Avec tous quasiment 20 ans au compteur et autant de bons et loyaux flows, rythmes et scratchs au service du hip-hop, les voici de retour. 
US3, tout d'abord, formation londonienne puisant dans le jazz pour mieux le morceler en hip-hop, propose un très bon 8ème opus "Lie, cheat and steal". Le fondateur Geoff Wilkinson a su s'entourer des vocaux du New-yorkais d'origine porto-ricaine Oveous Maximus et du britannique Akala. La fine fleur des claviers de Londres, le concours du saxophoniste Ed Jones et du trompettiste Bryan Corbett ont ensuite ajusté le tir. 
> Puis le trio de vilains petits canards californiens Ugly Duckling, effectue un retour marquant avec "Moving at Breakneck Speed", taquinant le micro avec brio, servi par des rythmes bondissants, des cuivres d'épices variées et des tempo groovy. 
> Enfin, l'ex-combo de Q-tip, A Tribe Called Quest, de New-York, revient à l'affiche avec un documentaire de Michael Rapaport, "Beats, rhymes and Life : The Travel of A tribe called Quest" retraçant son parcours et son influence sur de nombreux acteurs du hip-hop actuel (The Roots, Beastie boys, Pharrel Williams,...). 
> Ecoute de l'album de US3 : http://soundcloud.com/us3-1/sets/lie-cheat-steal-edits/s-3gTfD
Puis video de "You can't hold me down", présentation de Ugly Duckling suivi de 2 vidéos. Bande-annonce de "Beats, rythmes and life..." et rappel en vidéo de 2 morceaux de A Tribe Called Quest























Aucun commentaire: