samedi 15 décembre 2012

"ODEON", LE NOUVEAU TOSCA EN FEVRIER

Le duo autrichien Tosca, composé de Richard Dorfmeister (moitié du fameux duo Kruder et Dorfmeister) et Rupert Huber, délivrera ses nouvelles viennoiseries électroniques au tempo languide avec "Odeon", sixième album prévu pour février 2013. D'après ses créateurs, ce dernier s'annonce downtempo avec quelques teintes de blues, ambient et un peu plus sombre que les précédents. Il sera en majorité orné de voix masculines. En attendant d'écouter les 10 titres qui le compose, il est néanmoins possible de se prélasser les oreilles avec "JayJay" accompagné vocalement par JJ Jones et de savourer les battements moelleux de "Bonjour".



vendredi 30 novembre 2012

ALOE BLACC GRANDIT AVEC ROSEAUX

Au moment de l'enregistrement de l'album éponyme du trio Roseaux, "I need a dollar" d'Aloe Blacc n'était pas encore dans  toutes les oreilles. Le chanteur américain commençait à poser sa voix avec ce projet de trois français. A l'origine de Roseaux, Emile Omar, programmateur chez Nova, convie deux complices, le violoncelliste Clément Petit et le multi-instrumentiste Alex Finkin pour un projet soul, funk, folk, jazz. Il demande ensuite à Aloe Blacc de mettre son grain de voix dans leur groove acoustique. L'impeccable association d'idées et de sons fait le reste : des reprises qui deviennent originales dont, notamment, la remarquable révision jazzy de "walking on the moon" de Police. Sans conteste un des plus brillants albums de l'année. 



  Roseaux feat. Aloe Blacc - "More than material" by ToTouTard 

mardi 27 novembre 2012

BOT'OX REPREND DU VOLUME : A TÉLÉCHARGER

Depuis début octobre, le label I'm a cliché, offrent toutes les deux semaines en téléchargement gratuit un morceau inédit d'un de ses poulains. Cette semaine, Bot'ox a concocté le volume 5 de l'Edit service du label. Ce duo français est l'auteur du lancinant titre électro "blue steel" qui illustrait récemment une pub pour voiture. Cosmo Vitelli (moitié du duo Bot'ox avec Julien Briffaz, membre de Tekel) et Red Axes se sont également prétés à l'exercice. A suivre.














jeudi 15 novembre 2012

MENAHAN STREET BAND : LA SOUL DE BROOKLYN

"The crossing" est la 2ème réalisation du Mehanan Street Band, ensemble new-yorkais de musiciens issus des remarquables et tonitruantes formations Sharon Jones and the Dap-kings, The Budos Band, El Michels Affair et Antibalas


Drivé par le musicien-producteur Thomas Brenneckhabitant de Menahan Street à Brooklyn, le groupe élabore une soul instrumentale aux éclats de jazz, de funk, dopée aux cuivres chauds et lovée dans un écrin de groove. Des tonalités parfois mélancoliques, bardées vintage mais au son résolument moderne, laissent aussi affleurer des brins de blues et folk. 

Après le clinquant premier "Make the road by walking" en 2008 dont quelques rappeurs (Jay-Z ou Curren$y notamment) ont aimé se repaître de savoureux morceaux, Menahan Street band incarne l'âme de Brooklyn, la B.O. de quartier, bande-son exhalant des parfums 7O's aux saveurs automnales balayées par des vents contemporains, à la brise fringante et agréable. Un passage de témoin, l'oeil dans le rétro, l'oreille à l'écoute des sons d'aujourd'hui.



mardi 13 novembre 2012

L'ÉLÉGANT GROOVE NORDIQUE DE SWEATSHOP


Dopé par l'irresistible titre 'drug", extrait de leur premier Ep "The getaway" (5 titres), le trio danois Sweatshop manie le groove dans toute ses rondeurs avec du hip-hop au flow lascif, du reggae aux hanches généreuses et de la soul-funk aux mouvements bien balancés. Avec un clavier autant vintage que moderne, Kuku Agami, chanteur du groupe Dafuniks (déjà évoqué dans ces pages) et ses deux compères, Jonas Rendbo et Daniel Fridell, associés dans différents projets dans le passé, proposent ici un mélange addictif, croisement de styles chaloupés et de sonorités clinquantes dont on mesure toute la dépendance sensorielle après quelques écoutes. Si le groove vient désormais des pays nordiques, on est alors bien paré pour l'hiver.

> "Drug" en versions "clip", live et audio + "I wanna know" et "Get away" en live









jeudi 25 octobre 2012

GOOSE EN TOTAL "CONTROL, CONTROL, CONTROL"


La 3ème réalisation du groupe belge Goose, "Control, Control, Control", est précédée du retentissant premier single "Control". Clin d'oeil à Joy Division, l'album charrie les courants organiques du rock (guitare, basse, batterie) alliés aux nappes et pulsations synthétiques des machines électroniques. Le jeune quatuor d'outre-Quiévrain malaxe ACDC, les Red Hot Chili Peppers ou Rage against the Machine tout en embrassant sur le front les Chemical Brothers, Depeche Mode ou Front 242. Il n'oublie pas au passage de caresser l'échine de la New wave. Propulsé par l'ébouriffant premier opus "Bring it on" en 2006, Goose resort l'artillerie lourde, après l'apaisement du second "Synrise" plus électro en 2010. Excellent en live, le groupe semble reprendre la terrible envie de nous faire danser et vaciller jusqu'à en perdre le controle.





jeudi 18 octobre 2012

"AL", 7ème ALBUM DE BUMCELLO

"AL pour AL...bum et pour L.A. en verlan car l'album a aussien majorité, pris forme à Los Angeles" nous éclaire Cyril Atef sur le patronyme du 7ème opus "Al" de son détonant duo avec Vincent Ségal, Bumcello. "Al" sort le  5 novembre. 

Improvisation, studio et 3ème homme

Fidèle à leur principe d'improvisation, les deux compères se sont enfermés au Studio Ferber durant deux jours. De leur magma éclectique, bouillonnant mélange de styles, de groove et de passerelles, leur compagnon de disque et de route, Tommy Jordan a fait jaillir 12 titres. " C'est le troisième homme sur cet album en fait...aussi important que nous. On a fait 13 heures d'impro qu'on a enregistré sur disque dur. Puis on l'a donné à mon vieux pote Tommy Jordan qui découpé, ré-arrangé, mélangé le tout et crée des chansons avec". explique Cyril Atef, le batteur-percussionniste, récent réalisateur de la BO du film Viva Rita. Soit 12 morceaux, "les chansons sont assez douces avec un son californien bien sûr, très élégant et chaleureux", conclut Cyril.

Des chansons douces ?

Mais en attendant novembre pour entendre les nouveaux morceaux, doit-on faire confiance au créateur du groupe Congopunq quant à la douceur véritable des titres ce nouvel al...bum..cello ? Rien n'est moins sûr, car le duo aux multiples et talentueuses facettes a toujours eu le don de nous surprendre.

  • Deux anciens morceaux "Beautiful you" et "Death in Brest" puis le tracklisting de "Al"



Tracklisting

  1. Jacaranda
  2. Cowboy Engine
  3. How to ride
  4. Time Bum
  5. Cello Laugh
  6. Only now
  7. Je ne sais quality
  8. Bows and horses
  9. Changing everything
  10. Below low
  11. Wet
  12. Little death dance

mardi 2 octobre 2012

"OUT OF THE BLACK" : MIX DE PRÉSENTATION DU NOUVEAU BOYS NOIZE


Alex Ridha, l'homme qui se cache derrière le patronyme de Boys Noize, dévoile un mix de 7 minutes de son 3ème album, "Out of the black", qui sortira le 8 octobre. Le jeune berlinois n'y va pas avec le dos de la platine, ni par quatre chemins. Il emprunte principalement celui de  l'electro-rock, balançant de furieuses salves acid-techno, punknoïdes et parfois quelques beats hip-hop endiablés. Il réalise ainsi "Got it" avec Snoop Dogg, "Circus full of clowns" avec Gizzle et collabore avec son compère allemand Siriusmo pour un "Conchord" tout en montées techno et poussées acid. Toujours bien décidé à nous remuer les jambes comme à nous retourner le cerveau avec ces riffs ébouriffants, Boyz Noise sera prochainement sur les routes pour transmettre ses bourrasques electro.
  • Mix de présentation puis teaser de "XTC", extrait de l'album "Out of the black" , courte présentation des dates françaises. Enfin, tracklisting de l'album "Out of the black".




Tracklisting de "Out of the black" 

1. What you want
2. XTC
3. Missile
4. Ich R U
5. Rocky 2
6. Circus full of clowns feat. Gizzle
7. Conchord feat. Siriusmo
8. Touch It
9. Reality
10. Merlin
11. stop
12. Got it feat. Snoop Dogg

vendredi 28 septembre 2012

LES PAYSAGES MAGNÉTIQUES DE RAYCORD

L'artiste québécois Raycord est, non pas perdu dans la nature (il vit dans la campagne canadienne), mais gagné par elle. Après "l'hiver blanc", il nous fait pénétrer dans "Ruban-ruban", exploration sonore de 14 titres. Sur ce deuxième album, on ressent presque la vapeur sur la vitre, le crissement des pas dans la neige, le vent qui souffle sur les feuilles, la rigueur du climat et la joie d'une boule de neige compactée dans nos mains. Mélange d'enregistrements analogiques (Wurlitzer par exemple...) passés par le filtre de la bande magnétique (ruban) et revisitée par l'electronica, sa musique est sculptée, malaxée, découpée, scotchée, retournée, inversée. Elle révèle alors la beauté d'un groove trituré, délicat, soyeux, atmosphérique et parfois rugueux. On s'aventure dans un paysage sonore enrubanné par la nature, dans de fins climats ambient, électro et trip-hop. "Ruban-ruban" est un album frais et enivrant comme un alcool fort qui réchauffe par grand froid.

N.B. : Raycord fait partie de l'excellent label Phonosaurus dont je ne saurais trop vous conseiller d'aller jeter les deux oreilles sur les autres artistes (Astrid Engberg, Berry Weight, Mattic, Dirty Art Club déjà évoqués en ces pages, et bientôt The Broken Orchestra et Marina Quaisse) .

Raycord - 8mm from Phonosaurus on Vimeo.








mercredi 26 septembre 2012

"CINEMA EL MUNDO" : LE NOUVEAU LO'JO

Cinéma El mundo, 13è album de Lo'Jo
La formation angevine Lo'Jo sort son 13ème album en 30 ans d'existence. Depuis leur studio de la Fontaine au Mont, à Murs-Érigné près d'Angers, la troupe menée par le poète-chanteur Denis Péan offre avec "Cinema El mundo", une nouvelle parcelle de son riche univers bati sur des voyages magnifiques, des échanges fructueux et des emprunts musicaux. Dans ce joyeux bazar aux accents polyglottes, nourri aux métissages, aux rythmes baroudeurs et aux contours musicaux aussi larges qu'entrelacés (world, jazz, hip-hop, dub...), Lo'Jo invite à nouveau des musiciens pour partager l'aventure et l'expérience : l'anglo-pakistanaise Susheela RamanIbrahim Ag Alhabib du groupe touareg Tinawiren, l'anglais Robert Wyatt, le violoncelliste français Vincent Ségal, le mauricien Lenlou Menwar, le malien Andra Kouyaté, le bassoniste de l'opéra de Marseille Stéphane Coutable, le violoniste chinois Guo Gan,... Porté par la magie des mots de Denis Péan, par les voix des soeurs Nid el Mourid, orchestré par le multi-intrumentiste Richard Brumeau, le sextet est plus que jamais un remarquable acteur : l'authentique créateur de scènes musicales chaleureuses et vivantes .


LO'JO Teaser CINEMA EL MUNDO par 2LR


cinéma el mundo studio septembre 2011 par Lojomusic

LO'JO Teaser CINEMA EL MUNDO par 2LR

mardi 25 septembre 2012

"ELECTRIC SOUL" : ZENZILE HAUSSE LE SON

Pochette d'"Electric Soul" de Zenzile
Depuis 1996,  Zenzile n'en finit pas de faire tourner le dub à sa sauce (avec un fond de rock dedans, essence du son particulier du groupe), étirant son territoire comme une une pâte souple, prête à être malaxée et dépensant ses propres frontières. Le combo angevin poursuit son chemin en élargissant son domaine de la lutte sonore, déployant un dub grand format, version cinémascope. Après des pérégrinations plus rock lors des derniers opus et la parenthèse ciné-concert "Le Cabinet du Dr Galigari", retour à l'hypnotique, au groove originel, aux grands espaces qui réverbèrent et aux riddims reggae-dub avec ce nouvel album "Electric soul". Reprise des fondamentaux dopés par l'expérience et la maitrise du son, les effets envoûtants, la basse chaleureuse, gainsbourienne et ronde.  Présent au casting, comme d'hab', la poétesse Jamika mais aussi le toaster jamaïcain Winston McAnuff et le flow hip-hop et soul de Jay Ree pour les vocaux. Sortie le 24 septembre pour entrer définitivement dans vos oreilles.


ZENZILE - STAY par ZENZILE_OFFICIEL


ZENZILE - STAY / LIVE par ZENZILE_OFFICIEL


Studio Session 1 par ZENZILE_OFFICIEL


ZENZILE - Session Studio 2: JAY REE par ZENZILE_OFFICIEL


STUDIO SESSION 3: JAMIKA par ZENZILE_OFFICIEL

lundi 17 septembre 2012

DIRTY ART CLUB : ELECTRO PSYCHÉ DÉLIRE

En juillet dernier, le groupe nord-américain (USA) Dirty Art Club, transfuge de Madwreck et Matt Cagle, sortait l'Ep "Hexes". Comme l'été offre toujours des beaux signes de présence, il est encore temps d'évoquer ces bidouilleurs électro armés de leur ensorcelant patchwork. Avec leurs 8 titres, ces furieux as de la bricole sonore malaxent les sons (plutôt downtempo) et les ambiances intrigantes, envoûtantes, à la fois sombres et puissantes, emportées par des élans psyché-pop et surf-western spagnetti. Ils tapissent leurs musiques d'atmosphères poisseuses, embrumées et psyché-délires, partant en bringue avec Death in Vegas (période Dead Elvis), Sporto Kantes (Act.1), Wax Tailor, Dj Shadow et Ennio Morricone (chez Sergio Leone). Dirty Art Club flirte avec la folie cinématographique de Tarantino et les torsions visuelles du peintre Bacon sur un hip-hop déglingué porté par un groove nonchalant. Après quelques écoutes, vous serez possédé par l'esprit maléfique du Dirty Art Club. Je vous aurai prévenu.
> Il est possible de télécharger gratuitement le single Minilla en envoyant son email : http://emailunlock.com/phonosaurus/dirty-art-club-minilla


 

mercredi 12 septembre 2012

SKIP AND DIE : LA FIEVRE SUD-AFRICAINE

"Riots in the jungle". Le titre annonce la couleur. Rouge poussiéreux, jaune moite et noir crépuscule. Le groupe sud-africain Skip and Die sort son premier opus en octobre. Ecrit entre Soweto, Johannesburg, Guguletu et Cape Town, le disque est frappé d'un soleil de plomb, bardé de sueurs, d'émeutes, d'ossements et d'oiseaux. Les titres sont chantés en anglais, afrikaans, xhosa, zoulou, espagnol et portugais. Une clarinette klezmer, un breakbeat saccadé, un flow hip-hop, des stridences electro, des percussions endiablées, "Love jihad", 1er extrait de "Riots in the jungle" sème le trouble, invite à la transe, donne la fièvre et livre toute sa puissance dansante. La chanteuse Cata.pirata et ses acolytes seront aux Transmusicales de Rennes en décembre. Entre temps, "Riots in the jungle" aura eu le temps de faire son chemin et du bruit.




mardi 21 août 2012

LE ROCK ANGLAIS A LA CARTE (SELON PELLO)

L'artiste et illustrateur londonien Pello a eu la bonne idée de refaire la carte du rock anglais à sa manière. Il situe graphiquement les groupes sur la carte anglaise selon leurs régions d'origine. Et pour être véritablement incollable sur le sujet, vous pouvez même acheter une épreuve papier sur son site. Il a naturellement accompagné son illustration d'une playlist Spotify. Well done, Pello!



vendredi 20 juillet 2012

DARK DARK DARK DÉVOILE "TELL ME"

Le groupe folk-rock de Minnéapolis, Dark Dark Dark, dont on avait déjà ici évoqué tout le bien que l'on pensait de lui pour la sortie de Wild Go, présente un premier single "Tell me" avant la sortie de son nouvel album "Who needs Who" en octobre. On sent que la formation a encore étoffé son magnifique registre aux lumineuses orchestrations et que la voix de Nona Marie Invie emporte plus que jamais tout sur son passage. PArfait pour un été indien.

mardi 17 juillet 2012

DE PHAZZ PASSE À L' AUDIO ÉLASTIQUE

De Phazz s'offre avec "Audio Elastique" une 9ème réalisation en 15 ans d'existence. Fidèle à son amour du jazz, de l'électro (de l'easylistening à la house), le germanique Pit Baumgartner, manie plus de jamais les samples comme les sons pour apporter une nouvelle mouture à son jazz spirit. Si certains morceaux s'ancrent dans le jazz "pur" quand d'autres parent la note bleue-électro de soul, de funk ou de couleurs latines.  Voire d'une touche frenchy comme avec "Désir au maximum". Entouré de ses fidèles vocalistes, Pat Appleton, Barbara Lahr ou Karl Frierson, De Phazz a la délicatesse de se renouveler alors que l'on pensait que la source était tarie. Agréable. Parfait pour la route des vacances (avec le soleil pour décor). 















jeudi 28 juin 2012

NICKODEMUS DECROCHE LA LUNE ELECTRO-WORLD


Initiateur dès 1998, avec son compère Mariano,  des vibrantes soirées "Turntables on the Hudson" (à bord du bateau "Frying Pan" sur la rivière Hudson à New-York) fleurant bon les vibrations surchauffées, ondoyantes et métissées, Nickodemus, dj et producteur new-yorkais, sort la 8ème compilation de la fête en même temps que son 3ème album perso "Moon people". Fidèle à son mélange électro-world, le dj passe en revue des effluves de reggae, de dub, de house, de funk, de jazz, de soul, de sons tropicaux, orientaux, balkaniques, sud-américains (salsa et consoeurs) et africains (afrobeat...), mariant ainsi avec subtilité et inspiration les sonorités digitales avec les instruments (percus, cuivres...) et chants du monde. Nickodemus délivre une musique remplie de "global grooves", d'une sono mondiale aussi agréable que réjouissante, flattant autant les oreilles que déridant les jambes. Avec la participation du légendaire Afrika Bambaataa et The Spy from Cairo sur "Alkebulan".
> Teaser du dernier opus en vidéo, "Alruccabah" en clip, "Alkebulan" (avec Afrika Bambaataa) et extrait audio de "Moon People", suivi de l'écoute de la compilation "Turntables on the hudson 8 : Reflecting Cielo". Enfin, le premier mix "turntable " et l'irrésistible titre "Cleopatra in New-york". Voir également le 
documentaire des 10 ans des "Turntables on the hudson".














vendredi 22 juin 2012

CHILLY GONZALES : LA LEÇON DE (SOLO) PIANO II


L'infatigable performer Chilly Gonzales sort cet été son second volet consacré au piano, suite au 1er sorti en 2004 (dont la publicité avait opportunément saisi quelques extraits). Exercice de style par excellence, "Solo piano II" révèle le musicien dans tout son art,  orfèvre livrant des petites pièces à la Satie. L'homme se prête volontiers au jeu virtuose, fait ses gammes et semble s'y amuser. Cet oeuvre "classique" ne saurait cependant réduire l'homme à ces petites musiques délicates taillés pour l'illustration sonore ou pour endormir bébé. Gonzales est un magnifique touche à tout qui slalome entre le jazz, le classique, le hip-hop, l'electro. Il collabore et produit également de nombreux artistes (Feist, Peaches, Dj Tiga, Boyz Noise, Katerine, Jane Birkin,...). Showman maniant autant l'humour et l'auto-dérision que le burlesque, postdada de la scène berlinoise, l'homme est aussi, pour la petite histoire, le recordman du concert le plus long enregistré au Ciné 13 à Paris : 27 heures 3 minutes et 24 secondes. 






samedi 16 juin 2012

ONDATROPICA : LE NOUVEL HÉRITAGE COLOMBIEN

Conçu par Mario Galeano du groupe Frente Cumbiero et produit par l'excellent Will Holland alias Quantic, le project Ondatropica réunit la fine fleur de jeunes artistes sud-américains et de vielles figures de la musique colombienne. L'objectif est simple : "Réinterpréter l'héritage de la musique tropicale colombienne avec de nouvelles approches de composition et d'arrangements tout en respectant une production à l'ancienne". Epaulés par quelques membres de Frente Cumbiero et du Quantic's Combo Barbaro, les jeunes pousses Ana Tijoux (Chili) et le beatboxer-percussioniste de Carthagène El Chongo côtoyent notamment le saxophoniste Michi Sarmiento, le multi-intrumentiste Fruko et le chanteur-accordéonniste Anibal Velasquez. Enregistré dans les studios légendaires Disco Fuentes de Medellin, la mixture originelle de Champeta, cumbia, porro et de gaita est ainsi chahutée par du boogaloo, ska, beat-box, hip-hop, dub et funk. Résultat : un clash détonant de deux disques (3 vinyles) puisant des années 60 à nos jours. L'été (date de sortie) sera tropical.





samedi 9 juin 2012

WAX TAILOR FAIT CHANTER JENNIFER CHARLES


En attendant septembre, date à laquelle Wax Tailor sortira son prochain et quatrième skeud, "Dusty rainbow from the dark", l'élégant tailleur de sons hip-hop fait chanter la ténébreuse Jennifer Charles, chanteuse du duo new-yorkais de pop indie Elysian Fields. De très bon augure car le sieur Jean-Christophe Le Saout a su utiliser les charmes vocaux de la nord-américaine avec des guitares indie-rock accouplées de hip-hop racé sans y perdre ni la face (A) ni son fonds sonore. Le 18 juin, le titre sera téléchargeable et  en version vynile collector le 21. Le maxi comprendra également un remix de RJD2.  Le monsieur s'est se faire attendre! Il est déjà cependant en écoute notamment sur radio Nova. A noter que Kamel le magicien apparaît subrepticement dans le teaser du clip ci-dessous

 

jeudi 7 juin 2012

"LE DERNIER PRÉSENT" : ALEXIS HK DE RETOUR EN SEPTEMBRE

Alexis Hk, l'un des meilleurs représentants de la chanson française, présentera son quatrième album intitulé "Dernier présent" le 17 septembre prochain. L'artiste parisien soigne, depuis 1997, autant ses textes de (ra)conteur d'histoires que sa musique bariolée d'influences diverses (rock, balkans, hip-hop, reggae, latin, java...), en toute quiétude. Si l'excellente chanson, "C'que t'es belle", le plaça dans la lumière, le précédent opus "Les Affranchis" l'a fortement mis sur devant de la scène (où il excelle par ailleurs). Toute cette nouvelle reconnaissance ne l'empêche cependant pas de faire sérieusement le mariole avec Renan Luce et Benoit Doremus lors de la tournée "Seuls à trois", ou en compagnie de sa dulcinée musicienne Liz Cherhal, Juliette, Jehan, Laurent Deschamps ou Loïc Lantoine pour distraire les (grands) enfants avec  "Ronchonchon et compagnie".


Alexis HK : Le dernier présent par Alexis_HK_Officiel


Alexis HK: C'que t'es belle par Alexis_HK_Officiel




La fille du fossoyeur - Live Acoustic TV5Monde par Alexis_HK_Officiel





vendredi 1 juin 2012

"BLACK NOTES" : L'ENVOÛTEMENT DE DJ OIL

"Black Notes" est la première sortie de Dj Oil, ex-membre du trio marseillais Troublemakers, qui emballa la planète avec deux albums (Doubts and Convictions en 2001 et Express way en 2004) remplis de références ciné, de tempo blaxploitation, soul, funk et electro. Depuis 2005, Lionel Corsini alias Dj Oil oeuvre en solo et poursuit  sa passion pour les racines du groove. Il part en Afrique et en Amérique centrale, de 2006 à 2009, pour le projet itinérant "Ashes to machines" avec Jeff Sharel, soit 39 pays traversés et des centaines de musiciens rencontrés. Il y laisse traîner ses micros et remplit des carnets de notes, ses impressions de voyage. Il y puise l'inspiration pour composer "Black Notes", expédition sonore dotée d'électro mâtinée de slam, hip-hop, soul, jazz, funk, vibrations africaines et incantations groovy. Gift of Gab de Blackalicious pose son flow, Reggie Gibson slamme, Sam Karpienia (de Dupain) chante en occitan et Magic Malik joue de son envoûtante flute.  Le son claque comme un air sec, suinte, bruisse et livre un retour à l'essentiel, aux racines. La musique lancinante d'une Afrique intérieure, possédée, envoûtante, noire et brillante. 


Dj Oil - Medley [Black Notes] - New Album Preview par Discograph

jeudi 31 mai 2012

LA FÊTE DE LA MUSIQUE FAIT SA COMPILE

Pour la première fois depuis sa création il y a 31 ans, le ministère de la culture et de la communication sortira une compilation de 3 cd pour la nouvelle édition de la fête de la musique, le 21 juin prochain. Elle aura pour thème "La pop a 50 ans" et sera disponible dès le 5 juin dans les bacs. Le premier disque s'intitule "Je t'aime my love", le second "Ecoute ce son" et le dernier "Danser la rébellion". Une sélection aussi large que bien sentie avec un livret de 32 pages signé de la plume de Bertrand Dicale accompagne ce coffret. 

CD 01•JE T’AIME MY LOVE
Petula Clark "Tu perds ton temps"
Françoise Hardy "L’Amitié"
Taxi Girl "Aussi belle qu'une balle"
Sylvie Vartan "Moi je pense encore à toi"
The Do "On My Shoulders"
Christophe "Les Mots bleus" 
Benjamin Biolay "La Superbe"
Cocoon "Chupee"
Maxime Le Forestier "Le Mot amour" 
Niagara "L'Amour à la plage"
Gillian  Hills "Maintenant il téléphone" 
Revolver "Get Around Town".

CD 02•ÉCOUTE CE SON
Michel Polnareff "La Poupée qui fait non"
Julien Clerc "Julien"
Jocelyne "La la la la la" 
Les Innocents "Un monde parfait"
Nino Ferrer "Mirza"
Les  Variations "Come Along"
Les  Yper-Sound "Psyché Rock"
Magma "Mekanïk Kommandöh"
Les Rita Mitsouko "Andy"
Les Gam's "De quoi sont faits les garçons"
Bertrand Burgalat "Survet vert et mauve"  •
Katerine "Parlez-vous anglais Mr Katerine ?"
Air "Cherry Blossom Girl" •
Laurent Voulzy "Mary Quant" 

CD 03•DANSER LA RÉBELLION
Erick Saint-Laurent "Eleonor Rigby"
La Position du tireur couché "Acapulco"
Monique Thubert "Avec les oreilles"
Louis Chédid "La Belle" 
Hubert Mounier "La Maison de pain d'épice"
Michel Delpech "Wight is Wight"
Léo Ferré "Les Pops" • Ronnie Bird "Chante !"
A.S Dragon "Mais pas chez moi"
Michel Magne "Tilt pour Jésus-Christ"
Dionysos "Cloudman" 
Indochine "Dizzidence politik"
Jacques Dutronc "Mini, mini, mini" 

jeudi 10 mai 2012

A JOYFUL NOISE, UN GOSSIP RESOLUMENT POP

Le trio Gossip mené de voix de maître par la turbulente Beth Ditto sort le 14 mai son 5ème disque, "A joyful noise". Le groupe y met résolument en lumière son côté obscur de la pop et de la dance et s'éloigne de son côté punk. Encouragée par son expérience solo estampillée dance et poussée par un réalisateur très pop (Kylie Minoque, Pet Shop Boy,...) la chanteuse pose sa voix sur des mélodies electro-rock cintrées radio. Elle dit beaucoup avoir écouté Abba et la radio lors de l'enregistrement. Ça s'entend. Reste une énergie live qui devrait rester explosive. "Perfect world" est leur premier single. 

mardi 17 avril 2012

LOU DOILLON POUSSE LA CHANSON AVEC "I.C.U."

Placée sous le haut patronage d'Etienne Daho, l'actrice Lou Doillon se lance dans la chanson avec un premier titre en forme d'acronyme anglais "I.C.U." disponible le 23 avril suivi du E.p "I.C.U." le 11 juin (sorties digitales). Produit par le maître des manettes Philippe Zdar (la moitié du duo Cassius), les chansons ont été écrites et composées par la miss Doillon qui les avaient sous le coude depuis longtemps. A la première écoute du single (à écouter ici), on se surprend à ne pas trouver cela ni niais ni fade contrairement à l'ouvrage de certaines de ses consoeurs mais au contraire assez envoûtant. Sa voix est d'ailleurs assez peu reconnaissable d'entrée de jeu. Une bonne surprise à suivre.

CYRIL ATEF PROPULSE LA B.O. DE "VIVA RIVA"

Batteur-percussionniste de M lors des concerts (et parfois en studio), membre de Bumcello (duo avec Vincent Segal), créateur de Congopunq, Cyril Atef a réalisé la BO de Viva Riva, film du réalisateur congolais Djo Tunda Wa Munga qui sort sur les écrans français le 18 avril. Rencontre avec celui qui concocté la marmite bouillante de transe, d'electro et de musique africaine.

"J'ai tout de suite pensé à un film  de Tarantino ou de Tony Scott  version congolaise.  Le scénario m'a tout de suite parlé : musique, gangsters, trafic de pétrole, sexe, magouille, bière, discothèque... C'est une bonne description de Kinshasa à une certaine époque" souligne d'emblée Cyril Atef.


B.O CONGOLAISE. Ce n'est pas un hasard si Cyril Atef est à l'aise pour réaliser cette bande originale de film. Congopunq est déjà dans cette vibration, dans ce groove matiné d'electro et de transe africaine. "Le producteur du film Boris Van Gils a entendu un morceau de Congopunq sur radio Nova et en a parlé à Fabrice L'hérisson, le 
programmateur du festival Factoryqui est aussi un ami. Ce dernier m'a contacté et il y a eu ensuite un appel d'offre pour 4 ou 5 compositeurs. J'ai finalement remporté la mise. J'ai rencontré le réalisateur Djo Tunda Wa Munga par la suite sur Paris. Il m'a parlé du scénario et m'a dit qu'il cherchait un son très urbain, un mélange d'électro, de musique roots et de transe africaine comme on peut l'entendre dans les rues de Kinshasa". 



LE POULS DE KINSHASA. Pour mieux s'imprégner de l'ambiance à saisir, le réalisateur lui alors suggère de venir sur place, à Kinshasa pour prendre les pulsations urbaines. "J'y suis allé 10 jours en juin 2009, pour trainer dans les clubs et pour sentir les vibrations de la ville. Le premier jour, j'ai participé au tournage dans un bar. Nous avons fait un essai avec quelques acteurs. Je sortais tous les soirs pour aller voir plein de groupes. J'ai pris un kiff énorme. Je demandais à chaque groupe de jouer avec eux. Ils étaient surpris de voir un grand blanc prendre les baguettes ou jouer des percus mais ça s'est bien passé. Avec le réalisateur et son équipe, nous sommes aussi allés dans les clubs car certaines scènes se situent en discothèque. J'écoutais déjà de la musique congolaise depuis une vingtaine d'années mais j'ai découvert là-bas des pépites incroyables, des groupes comme Basokin ou Bayouda qui viennent de la région du Kasaï. De la bombe absolue, en musique comme en danse. Cela m'a inspiré pour certains morceaux".

        
B.O., BUMCELLO, CONGOPUNQ. Rentré à Paris, il commence à travailler seul dans un studio du 19ème arrondissement de Paris avec Jean-Pierre Sluys, compositeur et ingénieur son. "J'ai ensuite appelé le guitariste Flamme Kapaya, qui m'a énormément apporté son savoir-faire sur la rumba zaïroise et le ndombolo. Le tromboniste Yves Robert et Thomas Bloch, qui joue des Ondes Martenot et du Crystal Baschet, m'ont aussi prêté mains fortes. J'ai enfin envoyé quelques morceaux à Kinshasa pour que le rappeur du ghetto Papy M'bavu y participe. Le musicien réalise ainsi les morceaux sans avoir vu les images du film. "J'envoyais les titres à Kinshasa puis le réalisateur les validait ou pas. Je n'ai vu les rushs du film que plus tardivement". Alors que le film "Viva Riva" sort mercredi 18 avril, Cyril Atef a encore du pain sur la transe. Il travaille déjà sur le prochain disque de Congopunq et sur celui de Bumcello, avec son compère Vincent Ségal, qui devrait sortir à la rentrée 2012. Le batteur-percussionniste suit également de près la sortie (le 25 avril) du film "Tue-moi" de sa soeur Emily Atef qui vit dans leur ville natale, Berlin. 



lundi 16 avril 2012

CHAPELIER FOU ÉMERVEILLE EN PAYS ELECTRO

Chapelier Fou a, depuis son apparition musicale en 2008, affiné son mélange d'instruments classiques (violons, violoncelles,...) qu'il joue seul avec une programmation électronique, expérimentale et pop. Avec "Invisible", le français muscle son jeu, le gonfle de groove, le peaufine et accélère parfois le tempo. Il s'entoure également des voix de Matt Elliot (The third eye foundation et de Gerald Kurdian (This is the hello monster) qui élargissent son champ sonore. Son premier album "613" et les trois précédents ep affichaient une hybride expérimentation qui lorgnait plus vers le trip-hop. Le Messin Louis WarynskiIl, l'homme derrière la machine et les instruments, livre ici un agréable voyage aux pays de l'electronica et de la mélodie .






mardi 10 avril 2012

ALABAMA SHAKES : LA SOUL PUISSANCE ROCK

Une voix puissance, profonde, fondatrice qui rugit de la soul dans un rock chargé de blues originel et balaye tout sur son passage. Avec "Boys and girls", Alabama Shakes, le groupe de Brittany Howard, l'époustouflante chanteuse-guitariste, confirme le bien fondé des espoirs que les quelques extraits avaient placés en lui. Originaire d'Athens (Usa, ville de REM), le quatuor démontre son potentiel dans ce premier album qui embrase les corps, remue l'esprit, éructe et mugit hors de l'ennui. Jack White s'est trouvé des solides amis, des frères et soeur de sang, en chair et en rock.