lundi 27 février 2012

SPORTO KANTES SE DÉPLIE EN QUATRE

Alors que leur morceau "Lee" (extrait de "2nd round") orne la nouvelle série de Canal +, "Kaboul Kitchen", le duo Sporto Kantes, trublion foutraque de la pop, pourfendeur de styles, perturbateur de genres, revient aujourd'hui avec "Quatre", 4ème disque du nom. Préalablement mis en lumière par le titre "whistle" (extrait de "3 at last") illustrant la pub de Twingo, les Sporto Kantes produisent le grand mix sans complexe, le mélange ultime (electro, rock, soul, hip-hop, chanson, world, reggae, dub,...). Les 2 frères ennemis, amis de longue date, ont tout digéré, après ingurgité nombres de styles en version punk (Do it yourself, à fond), pour mieux les vomir et en faire leur matière première, leur melting-pot, leur mix-mac. Avec des préférences pour le dub, reggae et trip-hop, la fieffée paire d'as part en dérapages pas forcement, et volontairement, contrôlés. Sourya, Hindi Zahra, Yelena Neva, Mandel Turner y apportent leurs contributions vocales. Sporto Kantes est le groupe emblématique du 21è siècle, moderne et retro-actif. A suivre oreilles totalement ouvertes.
> "Holiday", premier extrait de "4"



3 commentaires:

Benoit a dit…

j'ai toujours aimé leurs albums notamment le premier qui reste un très grand moment... mais là, sur ce 4 je n'ai pas trouvé pour le moment les titres "killer" qui pouvaient y avoir sur les précédents et notamment 3 At Last.

Michel Le Meur a dit…

C'est, je pense, un album moins immédiat qui nécessite plus d'écoutes. Voire même de le laisser de côté pour mieux y revenir.

Anonyme a dit…

Effectivement, Après 3 ou 4 écoutes, la subtilité des arrangements et la fraicheur des compos deviennent plus évidents. Du même (haut) niveau que les 3 précédents albums à mon avis.