mercredi 12 septembre 2012

SKIP AND DIE : LA FIEVRE SUD-AFRICAINE

"Riots in the jungle". Le titre annonce la couleur. Rouge poussiéreux, jaune moite et noir crépuscule. Le groupe sud-africain Skip and Die sort son premier opus en octobre. Ecrit entre Soweto, Johannesburg, Guguletu et Cape Town, le disque est frappé d'un soleil de plomb, bardé de sueurs, d'émeutes, d'ossements et d'oiseaux. Les titres sont chantés en anglais, afrikaans, xhosa, zoulou, espagnol et portugais. Une clarinette klezmer, un breakbeat saccadé, un flow hip-hop, des stridences electro, des percussions endiablées, "Love jihad", 1er extrait de "Riots in the jungle" sème le trouble, invite à la transe, donne la fièvre et livre toute sa puissance dansante. La chanteuse Cata.pirata et ses acolytes seront aux Transmusicales de Rennes en décembre. Entre temps, "Riots in the jungle" aura eu le temps de faire son chemin et du bruit.




Aucun commentaire: