mardi 22 janvier 2013

LES CHANSONS SINGULIÈRES D'ALEXANDRE VARLET

Quelle épopée que celle d'Alexandre Varlet qui, depuis 1998, promène sa voix chaude, sensuelle et ses chansons acoustiques (mais pas toutes) dans les contrées du folk de Cohen ou Nick Drake, lorgnant parfois vers des airs de jeunesse new-wave ou des regains rock. Après moults remous discographiques, le voilà en route pour les disques du 7ème ciel, maison dans laquelle traîne notamment le ténébreux Théo Hakola qui oeuvra aux premières destinées de Noir Désir et de son groupe Passion Fodder. En chemin donc vers un cinquième opus éponyme, vers les dérives d'une pop-folk sombre et délicate, aux clartés acoustiques, aux atmosphères enluminées par une voix grave et nonchalante, constellée de prose lumineuse, de vie, de vigueur et de fragilité. Des chansons singulières, plurielles, à fleur de mots, qui gravitent autour de nos émotions, laissant des empreintes dans le temps. Sorite le 24 janvier.





jeudi 10 janvier 2013

MR BONGO OFFRE 10 TITRES ET REND HOMMAGE A TERRY CALLIER

L'excellent label britannique Mr Bongo, orfèvre en compilations de musiques venues des quatre coins du monde (voir la série Brazilian Beats notamment) et producteur d'artistes (Ebo Taylor...), célèbre le passage à 2013 par un cadeau de 10 titres téléchargeables ici. Au programme musiques africaine, jamaïcaine, brésilienne, péruvienne et mélange de styles (funk, afro-beat, reggae, funk, soul, jazz...) avec notamment Novalima, Ebo Taylor, Incredible Bongo band, Prince Fatty, Tom Ze. A noter la chevauchée fantastique dans la transe et l'afro-beat de C.K Mann & His Carousel 7 durant plus de 10 minutes. Le dernier titre est un live du regretté Terry Callier, disparu en octobre 2012. Un bel hommage et une compilation délicieusement world groovy à se mettre au chaud sous l'oreille.

mardi 8 janvier 2013

ROCK NOIR ET SCINTILLANT DE GOLDWAVE

Goldwave, pas Coldwave, encore que. Les récentes Transmusicales de Rennes montraient que la coldwave avait de nouveau le vent en poupe. Le groupe de Caen qui a visité la scène des Trans le 6 décembre ne déroge pas à la règle de cette musique clair-obscure qui plane en ces temps gris. Des réminiscences de The Horrors, de Cure ou de Joy Division planent au-dessus des cinq membres de Goldwave mais leur rock est aussi parfois plus incisif, plus saignant. Il dérive même vers le post-rock. Des guitares ardentes se consument dans une braise languide, dans une semi-moiteur, dans les mouvances de la touching-pop, du shoegaze, briguant aussi l'air des grands espaces, les brumes matinales, les vents mauvais, et les soleils trompeurs. Un rock ombrageux mais qui scintille dans le noir. Une lueur dans la brume avec la sortie de l'Ep "Nights lights".






Goldwave - Snow from goldwaveband on Vimeo.