jeudi 7 février 2013

DANS LES PLAINES FOLK DE REDEYE

Avec "End  of the season", Guillaume Fresneau alias Redeye fréquente une musique buissonnière balayée par les vents et visitée par les grands espaces. Pour sa deuxième réalisation en solo, le membre du groupe rennais Dahlia est parti gambader dans les vastes plaines folk. Né au Texas, le français va y cueillir les racines des chansons qui ont poussé dans sa tête dans son americana natale. Portés par une voix douce et légèrement enrouée par un soleil de plomb et une sécheresse venteuse, les morceaux semblent hantés par l'esprit voyageur (Woodie Guthrie) et dignes des songwriters nord-américains (Elliot Smith et consorts). Des violons, accordéon et cuivres accompagnent du coin du feu ces chansons vagabondes et amicales qui nous tiennent compagnie par leur douce mélancolie. 






vendredi 1 février 2013

CONCOURS : GAGNEZ "TOHU-BOHU" DE RONE, UN T-SHIRT ET UN SAC BENCH


Des Nouvelles du Son vous offre la possibilité de gagner le dernier album de Rone, jeune artiste electro de l'écurie française inFiné (Agoria, Arandel, Aufgang, Danton Eeprom, Spitzer,...), ainsi qu'un t-shirt et un "tote bag" de la marque anglaise Bench désignés par l'artiste qui a réalisé les visuels de l'album, Vladimir Mavounia-Kouka, membre du collectif de graphistes berlinois Studio Fünf.

Pour cela,  il suffit de répondre à la question suivante avant lundi 4 février 2013 à midi : Quel est le nom de l'écrivain que l'on entend sur le titre  "Bora" qui fit connaitre Rone ?

Donnez votre réponse pour mail ici : mettez dans l'Objet du courriel "Concours Rone" puis indiquez vos nom et prénom ainsi que vos coordonnées postales. Les bonnes réponses seront tirées au sort et le gagnant recevra chez lui (chez elle) le lot entier. Bonne chance !

Repéré par Agoria et le label InFiné en 2008 avec son premier maxi "Bora" , Erwan Castex de son vrai nom, produit ensuite son 1er opus "Spanish breakfast". Le parisien d'origine part alors vivre à Berlin. En 2012, sort "Tohu-bohu", 2ème réalisation. L'excellent morceau "Parade" dont il est extrait illustre notamment l'étendu du talent de Rone. Mélange de crépitements électro, de poussées technoïdes et de nappes harmoniques ambiantes, la musique de Rone sculpte une atmosphère cinématique élégante et addictive qui dévoile un vrai univers, musical mais pas que dansant. Il est un des artistes électro français à suivre de près. En live le 16 février au Trianon à Paris.