mardi 25 février 2014

LE SUPERBE UNIVERS ÉTHÉRÉ D'AETHERLONE


Projet de Sebastian Müller-Thür (accompagné de deux acolytes), Aetherlone navigue dans les contrées de Radiohead pour ses échappées vocales et musicales électro-rock, de Talk-Talk (période Colours of spring, Eden) pour la richesse des textures post-rock, des fertiles amas harmoniques folk et Sonic Youth lorque le groupe avait sa "calmitude"expérimentale, pourrait-on dire. parfois, nous ne sommes pas loin de l'univers de Grant Lee Buffalo, dans un folk-rock puissant et habité. Une voix se traîne, s'évade et nous embarque dans son sillon, dans ses vapeurs acoustiques, dans ses trappes vaporeuses. Mais attention à l'eau qui dort, les guitares peuvent parfois remonter en flèche, s'hérisser comme les poils qui nous donnent le frisson. Les constructions d'Aetherlone se bricolent des atmosphères posées sur des bases solidement dessinées. Aetherlone est un très bel album, composé de riches finesses, d'une beauté noire, mélancolique et entêtante. Un régal automnal qui nous enferme dans son monde et nous donne envie d'aller prendre l'air, frais, vivifiant. D'ors et déjà un des meilleurs albums de 2014.



Aucun commentaire: