jeudi 18 juin 2015

LES SENS BRITANNIQUES DE BESS


L'essence british de Bess

Le groupe de Perpignan, -bESS-, vient de sortir son premier album, Eveybody wants to have a good life. Cette réalisation plonge l'auditeur dans une pop-rock anglo-saxonne aux influences troublées de Radiohead, Muse, James ou Deus. Des chansons rock habitées par les émotions à fleur de peau du chanteur Guillaume Fanchon, entre mélancolie des années 90's et modernité de pop songs intemporelles.

En quête de la pop song

Est-ce le fait d'avoir vu Thom Yorke et son acolyte en acoustique lors des premiers concerts du groupe en France qui façonna la musique de Guillaume Fanchon. "Le meilleur groupe du monde" comme il le souligne, a, en tout cas, ouvert la voie et le son de Bess quelques années plus tard. Mais il y eut aussi la vague brit-pop, les morceaux ébouriffés de James ou encore les fortes effluves anglo-saxonnes des groupes belges (Ghinzu, Deus...). Mais, au-delà des influences, le quatuor réussit avec ce premier essai à construire des chansons à l'anglaise, à la structure pop héritée des Beatles, orfèvres des parfaites pop songs. L'émotion y transpire en volutes entêtantes, affleurant une rage sourde et volubile. Avec passion, bESS continue sa quête du public en creusant un attrayant sillon sur les scènes de France, là où se déploie son énergie généreuse et communicative. À suivre. http://bess.fr/