vendredi 14 novembre 2014

BLACK STROBE, LE BLUES DES MACHINES


En 1997, Arnaud Rebotini et Yvan Smagghe fondent Black Strobe pour pousser les machines dans leurs retranchements futuristes. Aujourd'hui, Black Strobe est le projet solo d'Arnaud Rebotoni, une combinaison entre l'électricité originelle du blues et l'électronique des synthés vintage qu'il a engrangé dans sa cave-studio. Une sorte de rockab' rétro-futuriste chanté avec la foi de Johnny Cash. Avec Godforsaken roads,  sa voix caverneuse de crooner à la Nick Cave, Black Strobe s'enfonce dans les profondeurs d'un blues gominé avec la puissance d'une boite à rythmes et de synthés turbulents. L'homme garde les machines mais rebranche les guitares et batteries directement sur le blues, sur le rockab' poisseux et le rock 50-60's qu'il enduit de gros sons électro. Entouré de musiciens, Arnaud Rebotini semble avoir trouver sa voie, un electroclash entre son amour pour l'électro et sa capacité à incarner un blues rocailleux futuriste.




Aucun commentaire: