lundi 17 septembre 2012

DIRTY ART CLUB : ELECTRO PSYCHÉ DÉLIRE

En juillet dernier, le groupe nord-américain (USA) Dirty Art Club, transfuge de Madwreck et Matt Cagle, sortait l'Ep "Hexes". Comme l'été offre toujours des beaux signes de présence, il est encore temps d'évoquer ces bidouilleurs électro armés de leur ensorcelant patchwork. Avec leurs 8 titres, ces furieux as de la bricole sonore malaxent les sons (plutôt downtempo) et les ambiances intrigantes, envoûtantes, à la fois sombres et puissantes, emportées par des élans psyché-pop et surf-western spagnetti. Ils tapissent leurs musiques d'atmosphères poisseuses, embrumées et psyché-délires, partant en bringue avec Death in Vegas (période Dead Elvis), Sporto Kantes (Act.1), Wax Tailor, Dj Shadow et Ennio Morricone (chez Sergio Leone). Dirty Art Club flirte avec la folie cinématographique de Tarantino et les torsions visuelles du peintre Bacon sur un hip-hop déglingué porté par un groove nonchalant. Après quelques écoutes, vous serez possédé par l'esprit maléfique du Dirty Art Club. Je vous aurai prévenu.
> Il est possible de télécharger gratuitement le single Minilla en envoyant son email : http://emailunlock.com/phonosaurus/dirty-art-club-minilla


 

Aucun commentaire: